Il existe une douzaine d’euphorbes aux fleurs en ombelles. Elles produisent un latex toxique (il faut éviter le contact avec les yeux). Seule la chenille d’un papillon, le sphinx de l’euphorbe, se nourrit exclusivement de ces plantes. Cette chenille, très voyante, aux couleurs vives (noire, blanche et rouge) annonce ainsi à ses prédateurs potentiels qu’elle est aussi toxique.

 

La plus grande des euphorbes est la grande euphorbe des garrigues  « euphorbia characias ». Elle peut dépasser 1 m de hauteur. Elle est très toxique.

 

Une autre espèce est très courants, l’euphorbe de Nice « euphorbia nicasensis ».

 

            

 

 Retour