« ficus carica »

 

Il s’adapte à tous les sols, il peut pousser dans les murailles, les falaises. Il résiste aux très fortes chaleurs et au gel. Depuis des temps immémoriaux il a nourri les peuples du bassin méditerranéen. C’est un arbre sans fleurs apparentes. Pourtant elles sont des milliers à tapisser le cœur de chaque figue.  C’est un petit moucheron : le blastophage qui apporte le pollen des fleurs mâles sur les fleurs femelles. C’est un cycle très complexe et rare puisque le blastophage ne peut pas se reproduire sans le figuier et la figue ne peut être fécondée sans le secours du blastophage. Donnant donnant en quelque sorte !

                                                                                

                                                               Retour